1. Dans quelle zone climatique vous vous situez ?

Si vous devez faire face à des écarts de température importants, préférez une porte d’entrée avec une isolation thermique conséquente.

Si vous vivez en bord de mer ou à la montagne, là où les risques d’usures sont importants, soyez particulièrement vigilant dans votre choix. Prenez des menuiseries résistantes, type aluminium par exemple (qui ne nécessite aucun entretien particulier).

2. Etes-vous dans un environnement bruyant ?

Si vous vous situez en zone urbaine, vous devrez être particulièrement attentif à la qualité d’isolation sonore de votre porte d’entrée. Dans ce genre de situation, une isolation acoustique renforcée est primordiale.

Pour cela, regardez le chiffre (qui va de 1 à 4) suivant l’abréviation Ac. Le chiffre le plus fort correspondant à une performance d’isolation phonique élevée.

Comment choisir sa nouvelle porte d'entrée ? Source image : http://www.maporteamoi.fr/

3. Devez-vous sécuriser vos menuiseries ?

Si c’est le cas, choisissez des portes et des menuiseries répondant à la norme a2P. Cette certification propose des solutions retardatrices d’effraction. Ces portes certifiées sont capables de résister à des attaques physiques ou à l’aide d’outils (outillage à main, électrique et thermique).

Certaines portes d'entrée sont particulièrement résistantes aux intrusions.Image : Gettyimages

4. Devez-vous faciliter l’accès de votre logement à une personne à mobilité réduite ?

Pour ce cas de figure, il est bien entendu essentiel de faire attention à différents points si vous souhaitez avoir une porte d’entrée sur mesure. Par exemple, faites attention :
– aux seuils des portes qui doivent être adaptés ;
– aux hauteurs de poignées pour rendre facile la manipulation ;
– à la largeur de la porte qui doit être de 0,90 m minimum ;
– etc.

5. Quel type de vitrage choisir ?

Selon l’orientation de votre porte d’entrée vitrée ou de vos fenêtres, là aussi il faudra vous adapter en fonction de votre situation climatique. Plus vous êtes dans une région froide, plus le vitrage devra être important.

6. Quelles aides pouvez-vous obtenir afin que le changement de menuiseries ne vous coûte pas cher ?

Pour inciter les ménages français à changer notamment l’ensemble de leurs menuiseries dans une démarche de développement durable, l’Etat propose des aides à l’achat.  C’est le cas par exemple des crédits d’impôts ou des aides de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat).

Plus d’infos sur les conditions d’obtention des aides de l’ANAH sur http://www.anah.fr/les-aides/conditions-generales.html