Très souvent, on pense que le seul moyen d’acquérir un bien immobilier est de recourir à un emprunt bancaire. Pourtant, il existe d’autres moyens de financement qui peuvent vous permettre d’acheter l’appartement ou la maison de vos rêves et avec bien plus d’avantages. Alors, pour vous aider à mieux voir sur ce sujet, voici les autres principaux prêts.

Acquisition d’un bien immobilier : quels sont les autres moyens de financement ?

Le prêt immobilier fonctionnaire

Le prêt immobilier fonctionnaire est un prêt spécifique accordé aux fonctionnaires. Il leur permet alors de compléter un prêt immobilier principal. Comme ils n’ont pas accès au « prêt 1 % employeur », ce genre de prêt est une alternative intéressante pour ces personnes. Et pour avoir plus de détails, vous pouvez consulter les points essentiels du crédit immobilier fonctionnaire sur moncreditimmobilier.net.

Le prêt à taux zéro ou PTZ

Il faut savoir que le prêt à taux zéro (PTZ) est réservé aux personnes qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale depuis les deux dernières années avant la demande. Ce prêt permet alors l’acquisition ou la construction d’un logement neuf. Et si vous désirez acheter de l’ancien, il faut alors que les travaux que vous aurez à faire compte au moins 33 % de la valeur du bien acheté ou 25 % de la totalité des opérations, ou bien tout simplement il permet d’acquérir un logement social, mais sans travaux.

Le prêt épargne logement

Le prêt épargne logement est également utilisable pour tous les types de logement. Mais cela dépend des droits que vous aurez acquis pendant ce que l’on appelle la phase d’épargne préalable qui peut durer au moins trois ans. Il faut savoir que son taux dépend donc de la date de votre souscription.

Par exemple, pour les plans épargne logement qui ont été ouverts depuis le 1er août 2016, son taux est 2,2 %, et ce hors assurance. Aussi, les droits à prêt que vous aurez acquis peuvent être ensuite rajoutés par d’autres droits d’un autre compte épargne logement ou d’un autre PEL, mais appartenant cette fois à une autre personne comme votre conjoint.

Le prêt à l’accession sociale ou PAS

Le prêt à l’accession sociale est un prêt dédié à l’acquisition de tous types de résidences principales. Il peut s’agir ici d’un achat de terrain, d’une construction d’une nouvelle maison, de l’achat d’un neuf ou même d’un ancien logement. Son taux d’intérêt est de 3 %, mais cela peut varier selon les organismes financiers.

En outre, la durée de son remboursement peut aller jusqu’à 35 ans. On reconnaît ici que son taux revient plus cher, mais son principal avantage est que vous pourrez avoir droit à l’aide personnalisée au logement (APL). Ce qui veut dire que vous pourrez rembourser le PAS à l’aide de l’APL que vous toucherez chaque mois.

Le prêt familial

L’avantage d’un prêt familial est que vous pouvez fixer librement les conditions du prêt. Entre autres les taux d’intérêt ou sa durée de remboursement. Toutefois, il est recommandé de régulariser cet acte devant un notaire. Sinon, vous pouvez tout simplement remplir le formulaire Cerfa n ° 2062 destiné à l’administration fiscale et le tour est joué.