Un taux historique pour les emprunts sur 15 à 20 ans

Fin 2013, les taux de crédits accusaient une légère hausse et n’auguraient rien de bon… Et pourtant ! Les taux de crédits n’ont cessé de baisser depuis début 2014, jusqu’à atteindre un record historique :

  • un taux d’intérêt à 3.15% pour les prêts sur 20 ans
  • un taux d’intérêt à 2.85% pour les prêts sur 15 ans
  • un taux d’intérêt à 3.56% pour les emprunts sur 25 ans

L’Observatoire du financement CSA/Crédit Logement précise que le taux moyen, tous prêts confondus, a atteint 2.94% en avril.

La dernière baisse significative datait de juin 2013. Selon le courtier Meilleurtaux.com, cette baisse devrait durer jusqu’à la fin de l’année 2014.

Comment expliquer cette baisse des taux ?

Cette baisse des taux s’explique simplement : les crédits immobiliers, pour être calculés et harmonisés, se basent sur des indices financiers comme l’euribor, le taux directeur de la BCE (Banque Centrale Européenne) ou encore l’OAT (Obligation  Assimilable du Trésor).

Ces indices, depuis quelques mois, sont en chute libre, faisant chuter avec eux les taux de crédit proposés par les banques, qui s’alignent pour conserver leurs marges et trouver de nouveaux emprunteurs.

Des conditions favorables aux emprunteurs ?

Les consignes en matière de prêt restent stricte : capacité d’endettement et d’épargne de l’emprunteur, estimation immobilière de la qualité du bien.

Cependant, malgré des conditions d’emprunt rigoureuses, le marché de l’immobilier est en bonne santé, comme en témoignent ces chiffres sur l’Île de France : en un an, les ventes de biens anciens ont fait un bond de 27% (si l’on compare les périodes décembre 2013 à février 2014 et décembre 2012 à février 2013). L’immobilier à Paris semble donc avoir encore de beaux jours devant lui.

N’hésitez pas à consulter des offres immobilières pour vous faire une idée des prix en fonction des logements et des villes.

Renégociation de prêt immo : les conseils

Vous l’aurez compris, le contexte est favorable à la renégociation de prêt immo. Cependant, gardez à l’esprit que cette opération peut engendrer des frais : les indemnités de remboursement anticipé de votre crédit précédent, des frais de garantie et des frais de dossier…

… faites des simulations avant de vous réengager pour éviter les mauvaises surprises !