Construire une maison écologique pour diminuer votre impact sur l’environnement

Une maison contemporaine bioclimatique à Lyonpar exemple, doit pouvoir tirer parti de son environnement immédiat. Pour cela, le climat, la topographie du lieu, la situation géographique, l’architecture du bâti, etc. sont des données prises en compte dès la conception.

 

Une maison bioclimatique, que l’on appelle aussi BBC (Bâtiment à Basse consommation d’énergie) utilise toutes les ressources de son environnement pour diminuer le plus possible sa consommation d’énergie. Pour obtenir le label BBC, la maison ne doit pas consommer plus de 60 kW/m2 selon les régions.

Un constructeur de maison bioclimatique à Lyon ou ailleurs en France, doit par conséquent construire une maison, dont les formes et les orientations sont déterminées en fonction de l’ensoleillement. Le gaspillage n’a pas sa place dans ce genre de projet dont la conception est intelligente et globale.

 

Les différents types de maisons bioclimatiques

D’autres maisons écologiques existent et toutes sont les maisons de demain. Correspondant à nos nouvelles attentes, elles permettent notamment un meilleur confort thermique.

Quelles sont les différents types de maisons bioclimatiques ?

La maison HQE :

Cette démarche HQE (c’est-à-dire Haute Qualité Environnementale) définit notamment des critères éco-responsables, comme la gestion de l’eau et des déchets.

La maison passive (ou Bepas) :
Une maison passive consomme autant d’énergie qu‘elle en produit. Elle exige moins de 15kWh/m2/an de chauffage. Pour parvenir à ce résultat, elle doit être bien ventilée, étanche et disposer de ses propres sources de production énergétique.

La maison positive (ou Bepos)
Une maison est labellisée  Bepos (c’est-à-dire Bâtiment à Energie Positive) si elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme.