Que cela soit dès l’obtention du BAC ou plus tard durant ses études, un étudiant peut décider, s’il en a les moyens et l’envie, de vivre seul ou à plusieurs dans son propre logement. Les résidences étudiantes se multiplient d’ailleurs dans les grandes académies, tout comme les appartements à moindre coût dénichés par les agents immobiliers. Mais quel que soit le type de logement choisi, il sera nécessaire de souscrire une assurance logement étudiante pour son habitation. Explications.

Pourquoi faut-il assurer son logement étudiant ?

studio-logementAssurer son logement étudiant est une obligation légale. En effet, le Code Civil rend obligatoire la souscription à une assurance logement pour garantir au bailleur sa responsabilité en cas de risques locatifs.

Les risques locatifs, ce sont les dommages causés au logement par un incendie, une explosion ou un dégât des eaux. Dans les faits, les assurances pour étudiants proposent des garanties plus complètes pouvant concerner :

  • Les bris de glace ;
  • Les attentats et actes de terrorisme ;
  • Les catastrophes naturelles ;
  • Les dommages électriques ;
  • Les vols et actes de vandalisme.

En tant que locataire d’un logement (étudiant ou non), les étudiants sont donc dans l’obligation de souscrire une assurance habitation pour le logement qu’ils louent.

Les locataires sont tenus de justifier à tout moment qu’ils sont dans la légalité auprès de leur bailleur, notamment le jour de la signature du bail ou de l’entrée dans le logement. La remise d’une attestation établie par l’assureur constitue cette justification.

Il faut également savoir que si cette assurance est obligatoire, c’est parce qu’elle est dans l’intérêt de l’occupant. En effet, en cas de dommages dans le logement, l’assurance habitation permet d’obtenir le remboursement des dégâts sans demander à l’étudiant de prendre à sa charge le coût des réparations.

Quelle assurance étudiante logement choisir ?

assurance-logement

Nous l’avons vu, l’assurance habitation doit être souscrite par tout locataire (étudiant ou non) lors de la signature d’un contrat de location de logement. Cependant, les compagnies d’assurances sont nombreuses et proposent de multiples formules spéciales adaptées aux besoins et au budget spécifiques des étudiants, à tel point qu’il peut vite devenir difficile de s’y retrouver.

Afin de trouver la meilleure couverture et faire le bon choix, il est important que le futur locataire compare les offres et garanties proposées par les assureurs, aidé ou non de ses parents ou d’un tuteur légal. Ce choix doit tenir compte des besoins de l’étudiant et de son budget, pour lequel nous vous conseillons de faire des simulations (va-t-il toucher les aides au logement ? A quelle hauteur ? Pourra-t-il bénéficier d’autres aides ? Etc.).

De manière générale, les offres des compagnies d’assurance sont très compétitives et les prix relativement bas par rapport à une assurance habitation classique, il s’agit donc d’être minutieux durant la recherche. Pour différencier les offres, il ne faut pas hésiter à étudier les risques exclus des formules envisagées ainsi que le montant des plafonds de garantie et des franchises applicables.

Cependant, il est tout de même plus pratique de souscrire une assurance auprès de l’organisme auquel l’étudiant s’est déjà affilié lors de son inscription à la Sécurité sociale et auquel il a peut-être également souscrit une mutuelle complémentaire étudiante. Le dossier est ainsi intégralement géré par la même structure, ce qui garantit une meilleure connaissance de l’étudiant et de ses besoins spécifiques.