Faire construire une piscine est un projet de grande envergure à penser dans les moindres détails. Emplacement, matériaux, équipements, prestataire… focus sur les écueils à éviter pour ne pas transformer votre rêve de piscine en cauchemar.

 

Le choix du pisciniste

Bien penser son projet de piscine, c’est miser sur sa qualité donc sa longévité. Pour cela, faites appel à un professionnel que ce soit pour un projet de piscine en bois, hors-sol, en kit ou enterrée.

 

Afin de bien choisir votre partenaire, deux garanties sont primordiales : l’attestation de responsabilité civile professionnelle qui couvre les risques de chantiers et l’attestation d’assurance décennale. Le professionnel doit être en mesure de vous les fournir.

 

Également, n’hésitez pas à prendre votre temps, comparer plusieurs devis et vous informer sur les précédentes réalisations de chacun. Si vous avez des proches ayant réalisé ce projet, n’hésitez pas à leur demander s’ils sont satisfaits du résultat et à faire jouer le bouche à oreille. C’est une méthode vieille comme le monde mais très fiable dans le domaine de la piscine.

 

Quel type de bassin pour ma piscine ?

Tout d’abord, il est important de définir l’usage de votre piscine : il peut être ludique pour un bassin familial avec un bassin large à fond progressif ou plutôt sportif. En effet, si vous êtes adepte de nage, vous devrez plutôt prévoir longueur et profondeur.

 

Côté bassins, le choix est vaste et fait varier aussi bien le prix que l’envergure du chantier.

  • Piscine hors-sol : c’est la moins contraignante, elle est à poser sur le sol et ne nécessite pas de travaux de préparation. Le prix varie selon la taille et le matériau choisis.

 

  • Piscine monocoque : coques préfabriquées en polyester, les piscines monocoques demandent des travaux de terrassements préalables assurés par un piscinier professionnel. Côté superficie, elles dépassent les bassins hors-sol mais offrent moins de possibilités que les piscines béton.

 

  • Piscine en béton : aussi dite « maçonnée », c’est le bassin sur mesure par excellence. Demandant un haut degré de technicité de la part du piscinier, elle consiste à couler le béton dans une structure armée pour donner la forme que l’on souhaite à la piscine.

 

  • Piscine à panneaux modulaires : de la famille des piscines en kit, elle se décline en acier, béton précontraint, polymère ou aluminium. La piscine à panneaux modulaires offre une grande flexibilité sur la forme du bassin, tout en restant dans des budgets raisonnables.

 

 

Réglementation : pensez aux démarches administratives

 

Quelques heures pour la piscine hors-sol basique, plusieurs mois pour la piscine enterrée… les travaux doivent être planifiés, pour en profiter dès l’été venu.

Afin de ne pas perdre de temps, gardez en mémoire que certains types de projets demandent de faire une déclaration de travaux (2 mois) ou d’obtenir un permis de construire (délai de 2 à 3 mois).

 

Pour le permis de construire, on trouve plusieurs cas :

  • Piscine non couverte de plus de 100m2 : la demande de permis de construire est obligatoire. Il vous faudra fournir un plan de masse avec l’implantation cotée du projet. Comptez un délai d’instruction de 3 mois environ.
  • Piscine de moins de 100m2 : la demande de déclaration de travaux sera suffisante et prend 2 mois en général.
  • Piscine couverte : si vous avez opté pour un projet avec abri de piscine par exemple, la demande de permis de construire s’applique, de la même manière que pour un bâti.

 

 

Choisir le bon emplacement

 

Avant de prévoir ce chantier de grande envergure, réfléchissez au meilleur emplacement pour votre piscine. Il ne suffit pas qu’elle ait une belle forme et une matière qui vous emballe, de l’endroit où vous la ferez intégrer dépendra votre nouveau style de vie.

  • Au soleil : la baignade est un moment propice à la bronzette. Sans soleil, le projet perd de son intérêt et on a tendance à vite s’enrhumer.
  • Loin du vent : outre le confort que cela implique d’être protégé du vent, la piscine implantée dans des vents dominants est une piscine qui demandera beaucoup plus d’entretien. Feuillages, poussières auront vite fait de vous agacer.
  • A l’abri des regards : en famille, entre amis, il est toujours agréable de pouvoir profiter de sa piscine en toute intimité. Privilégiez plutôt votre terrain à l’arrière de la maison, si vous avez le choix, pour ne pas alimenter la curiosité de vos voisins.

Veillez également à construire un projet de piscine en lien avec l’environnement. Adaptez votre choix de bassin aussi bien à l’espace disponible qu’au style de la maison ou au jardin environnant.

Petit mémo : l’entretien d’une piscine nécessite du matériel. Prévoyez un emplacement de rangement pas trop loin du bassin, sans tout de même gâcher la vue.