De nombreux spécialistes s’accordent à dire que 2019 est une excellente année pour investir dans l’immobilier. En effet, le marché retrouve son dynamisme d’antan et les prix suivent de nouveau une courbe haussière tout en restant relativement accessibles jusqu’à présent. Investir au cours de cette année permettra d’acquérir un bien à un prix raisonnable, mais dont la valeur augmentera au fil des années. Néanmoins, tout projet de placement mérite de mures réflexions. D’où l’intérêt de s’interroger sur la rentabilité d’un investissement immobilier dans des murs commerciaux.

Comment expliquer les préférences de certains investisseurs pour les murs commerciaux ?

Les boutiques et les magasins ont toujours fasciné les personnes désireuses de réaliser un investissement. Cela s’explique principalement par les spécificités des baux commerciaux. Ces contrats engagent le locataire pour une durée minimale de 3 ans. Jusqu’à la fin de cette échéance, l’occupant ne peut pas rompre le contrat unilatéralement. S’il souhaite quitter ce lieu, il doit trouver une personne à qui céder le bail. Il s’agit d’une réelle garantie pour le propriétaire. Celui-ci recevra le loyer, quelles que soient les circonstances. Par conséquent, il arrivera à amortir toutes les dépenses  effectuées pour l’acquisition et l’aménagement des murs commerciaux.

Cette solution ouvre aussi de nouvelles possibilités permettant de générer un revenu. Si la boutique en question est bien située, il est envisageable de louer des espaces publicitaires. Quelques agences de publicité convoitent la devanture des échoppes en premier plan. Si l’opportunité se présente, on peut éventuellement collaborer avec ces établissements. Néanmoins, on veillera également à s’assurer que les supports publiés ne gênent pas les futurs locataires.

Investir dans des murs commerciaux : comment procéder ?

Comme pour n’importe projet d’investissement immobilier, la rentabilité de l’opération dépendra principalement des choix faits en amont. L’investisseur doit donc collecter de nombreuses informations avant d’acquérir un bien et même avant de choisir ce dernier. Il est crucial de s’informer sur les tendances du marché afin d’identifier les villes les plus attractives. Par ailleurs, le particulier ne doit pas perdre de vue ses possibilités financières. Si la région parisienne reste la zone la plus convoitée, d’autres localités méritent l’attention de l’acquéreur. D’une manière générale, on optera pour des magasins situés en centre-ville ayant un niveau de fréquentation élevé. Bien entendu, l’achalandage influe également sur le prix d’achat du bien.

Afin de ne rien laisser au hasard et pour s’affranchir de toute incertitude, il vaut mieux solliciter un spécialiste de ce type d’investissement. Quelques professionnels sont en mesure de guider les intéressés à chaque étape du projet, de la définition des objectifs jusqu’à l’accomplissement des démarches administratives. D’ailleurs, certaines formalités particulières peuvent être exigées selon la nature du local. En contactant un expert dans ce domaine, on parvient à prendre les meilleures décisions pour profiter d’une location plus sûre et bien plus rentable.