Avant de pouvoir mettre en vente sa maison ou son appartement, il peut s’écouler un certain temps. En effet, afin de réussir la vente de son logement, il est nécessaire de passer par certaines étapes incontournables, voir obligatoires. Le point sur toutes les étapes qui précèdent la mise en vente d’un bien immobilier.

Rénover son bien immobilier

L’une des premières étapes qui précède la mise en vente d’un bien immobilier consiste à le remettre au goût du jour. A moins que vous n’ayez réalisé des travaux récemment, il est fort probable que votre logement ne soit plus de toute première jeunesse.

Afin d’aider les acheteurs potentiels à se projeter dans votre intérieur, il est vivement conseillé de faire réaliser quelques travaux de rénovation. Pour moderniser un bien immobilier, il suffit parfois de peu de choses. Si vous disposez d’un budget réduit, vous pouvez par exemple repeindre quelques murs, changer vos poignées de portes et de placards, ou encore refaire les joints dans votre salle de bains. Avec un budget plus important, changez certains sols ou faites réaliser des travaux d’isolation.

Pour vendre au meilleur prix, vous avez également la possibilité d’appliquer les techniques de home staging, afin de rénover votre intérieur sans trop dépenser.

Bien souvent, tout l’argent investi dans des travaux de rénovation permet de vendre à un meilleur prix et plus rapidement, car les acheteurs sont davantage séduits par un bien immobilier qui a été remis au goût du jour.

Fixer le prix de vente

Après avoir valorisé votre maison ou votre appartement et avant de mettre l’annonce immobilière en ligne, vous devez passer à l’étape de la définition du prix de vente.

Le prix de vente est un élément décisif dans le processus d’achat. Il peut à la fois attirer les acheteurs, comme les rebuter, sans qu’ils aient pu voir votre logement. C’est pourquoi il est primordial de vendre votre bien immobilier au juste prix du marché.

Pour fixer le prix de vente de votre logement, vous avez la possibilité de le faire seul, mais cette solution n’est pas recommandée. Afin d’optimiser vos chances de vendre rapidement, sollicitez une estimation immobilière de votre bien. Vous connaîtrez ainsi la vraie valeur de votre habitation et pourrez fixer le prix de vente au plus près de la réalité du marché.

Vous avez ensuite le choix de confier la vente de votre bien à un agent immobilier indépendant ou de vous en charger seul. Tout dépend de votre budget et du temps dont vous disposez pour vous occuper des visites et de la partie administrative liée à la vente.

Réaliser les diagnostics obligatoires

La vente d’un bien immobilier ne peut avoir lieu si les diagnostics obligatoires n’ont pas été faits au préalable.

En effet, le propriétaire du bien mis en vente doit faire réaliser un certain nombre de diagnostics immobiliers obligatoires :

  • performance énergétique ;
  • amiante ;
  • plomb ;
  • loi carrez ;
  • ERP (Etat des Risques et Pollutions ), anciennement ERNMT ;
  • termites ;
  • électricité ;
  • gaz.

A savoir que selon le type de bien que vous vendez, maison ou appartement, ainsi que son année de construction, certains de ses diagnostics ne sont pas nécessairement obligatoires. Renseignez-vous auprès de votre notaire, afin de connaître la liste complète pour votre cas précis.