La motorisation d’un portail coulissant est l’un de vos projets ? Retrouvez ici nos conseils pour choisir le bon système et maîtriser son installation.

Quelle motorisation choisir pour un portail coulissant ?

Il existe plusieurs motorisations de portail différentes : à bras, à vérins, enterrée… mais pour faire votre choix, ce sont les caractéristiques de votre portail qu’il faut prendre en compte. En effet, vous trouverez facilement une catégorie « portail coulissant » lorsque vous chercherez une motorisation sur une boutique en ligne, vous garantissant de choisir le bon type. Mais encore faut-il qu’il soit adapté aux caractéristiques de votre portail.

  • Commencez par réfléchir aux questions suivantes :
  • Quelle cadence et quelle vitesse avez-vous besoin ?
  • Quels moyens de commande à distance vous faut-il (télécommande, code…) ?
  • Comptez-vous faire évoluer votre dispositif (visiophone, batterie de secours…) ?
  • Aurez-vous besoin d’une fonction « ouverture piéton » ?

Ensuite, vérifiez les mesures de votre portail : dimensions et poids. Avec les réponses aux questions ci-dessus, cela vous permettra de faire le tri et de vous retrouver avec une sélection réduite de motorisations correspondant à vos besoins. En effet, certaines sont plus adaptées à des portails lourds, d’autres encombrants, etc.

Pour une motorisation de portail coulissant de qualité, vous devez de plus faire attention à quelques détails, comme vérifier que l’automatisme prend en compte la longueur de votre portail. Portez une attention particulière à la transmission effectuée par crémaillère : elle doit être graissée si le moteur est métallique, et un engrenage en nylon vous évitera un graissage fastidieux.

De même, le bloc moteur doit rester rigide tout en gardant une certaine souplesse pour éviter les obstacles sur le rail. La forme de ce dernier est donc importante. Faites le choix d’un rail triangulaire, robuste, ou d’un rail rond, qui ne retient aucune aspérités en surface mais dépassera plus du sol. Oubliez la forme carrée qui n’est pas pratique.

Enfin, pour une motorisation discrète, un système enterré ou semi-enterré avec engrenage en plastique permet de réduire le bruit de l’automatisme et de le cacher du regard des autres.

Comment installer la motorisation d’un portail coulissant ?

L’installation d’une motorisation de portail coulissant peut être délicate, surtout si vous transformez un portail manuel en un système automatisé. Un portail motorisé doit par exemple répondre aux exigences de la norme NF EN 13241-1 en termes de sécurité.

Si vous n’êtes pas un bricoleur dans l’âme, mieux vaut donc faire appel à un professionnel ou à des proches doués dans ce domaine. Vous devriez facilement trouver de l’aide, même si vous décidez de monter votre motorisation seul, car des tutoriels existent sur Internet (que ce soit des vidéos, des indications illustrées, ou des pas-à-pas).

Quelle que soit la solution de pose choisie, avant d’investir, vérifiez toujours que votre pilier ou votre mur extérieur est en capacité d’accueillir vos scellements. Des supports adaptés existent pour corriger ce problème au cas où. Estimez également les travaux de maçonnerie et d’électricité pour une demande de devis précise et une bonne budgétisation de votre projet.

Une fois la motorisation en place, pensez à votre sécurité. L’éclairage de la zone est ainsi obligatoire et si vous n’avez pas de visibilité pour sortir, pensez à installer un petit miroir en supplément.