Les murs et les toitures végétalisées ne cessent de se multiplier dans les plus grandes capitales du monde. Cette nouvelle tendance portent les germes de l’urbanisme du futur. La nouvelle signature esthétique affine le paysage urbain et donne une nouvel air rural tant rechercher par les urbanistes contemporains. Cette technique a été utilisée dans l’histoire non seulement pour l’ornement visuel mais pour ses capacités isolantes et thermiques.

Moins de chaleur nos villes

Avec l’augmentation des températures moyennes due au réchauffement climatique, nous allons vivre des périodes de chaleur de plus longue durée. Cette chaleur est accentuée en villes à cause des surfaces en minérales. La multiplication des espaces végétaux permettra une atténuation de ce qu’on appelle les “ilots de chaleur”. Les espaces végétaux jouent aujourd’hui un rôle principal dans les nouvelles stratégies d’adaptation des zones urbaines aux changements climatiques.

Une consommation énergétique optimisée

Plus qu’une simple protection, la végétation joue très bien son rôle d’étanchéité et épargne la structure initiale des agressions climatiques dues aux usures par des variations d’hygrométrie et de température. Les toitures auront une durée de vie prolongée grâce aux végétations, les membranes bitumeuses de protections subiront moins d’abrasion.

Pour vous donner une idée plus concrète, en période estivale l’évapotranspiration des plantes permet d’abaisser la température des zones proches de la toiture de 5°C ce qui réduit nettement l’énergie dépensée en climatisation. Il en est de même pendant les périodes froides, grâce à l’étanchéité des végétaux les déperditions thermiques sont réduites de 30 % ce qui réduit la consommation des combustibles de chauffage.

Atteindre les cibles Haute Qualité Environnementale des bâtiments (HQE)

Pour intégrer les démarches en faveur du développement durable, les cibles HQE ont été élaborés permettant aux maitres d’ouvrage de mesurer et évaluer leur intégration aux stratégies de développement durable. Les toiture végétalisées permettent d’atteindre de nombreuses cibles, les plus importantes sont : confort visuel, qualité sanitaire de l’air, relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat.