A l’heure actuelle le monde est de plus en plus tourné sur des questions écologiques essentielles pour l’avenir de son développement. Ainsi l’une des première énergie renouvelable, le panneau solaire, découvert il y a déjà 200 ans n’a été exploité qu’au cours de ce dernier siècle passé. C’est un système qui consiste à convertir de la lumière (provenant du rayonnement solaire) en électricité, forme d’énergie utilisable par l’homme.

Ce système se développe alors et apparaît les panneaux solaires photovoltaïques, basés sur le même principe que le panneau solaire mais de façon à ce que l’énergie puisse être puisée à tout moment de l’année. Dans les deux cas, les panneaux sont habituellement de forme plate afin de faciliter et optimiser la pose, sur toit le plus généralement. L’installation d’un panneau solaire est non seulement un geste d’aide à la protection de notre planète mais surtout un investissement très rentable. Les panneaux photovoltaïques deviennent alors le produit “star” de l’énergie solaire car ce sont des produits des plus fiables et de plus, de qualité et cela tout en préservant l’environnement. C’est alors la meilleure forme de production d’énergie actuellement sur le marché.

Principe de fonctionnement

effet photovoltaique

Avantages financiers

Selon les statistiques récentes, la revenus solaires peuvent atteindre les 2300 euros par ans pendant 20 ans si la totalité de production est revendue. Avec un prix de 0.2617 euro/KWh (au deuxième trimestre de 2015), il s’agit d’un vrai avantage en terme de gain de prix par rapport au prix d’achat de l’électricité du réseau.

D’autre part, les revenus tirés des exploitations des panneaux photovoltaïques sont exonérés d’impôts en faveur des particuliers sous certaines conditions :

  • Une puissance crête inférieure ou égale à 3 KWc.
  • Une installation avec deux points de raccordement au maximum.
  • Les panneaux doivent utiliser l’énergie radiative du soleil comme source de production et ne doivent pas être soumis à un usage professionnel.

Cette exonération d’impôt sur les revenus est aussi valable pour la CRDS (contribution pour le remboursement de la dette sociale), de la CGS (contribution sociale généralisée) ainsi que d’autres prélèvements sociaux.