Vous souhaitez vous atteler à la rénovation de votre plomberie et de vos installations sanitaires ? Voici quelques conseils de base pour réussir sans avoir de dégâts des eaux !

Comment cintrer un tube en cuivre à la pince ?

Cette technique permet grâce à l’utilisation d’une cintreuse à main, d’éviter les raccords coudés. Il vous suffit de placer votre tube dans la poulie à gorge et de serrer le levier de cintrage. Ensuite courbez le tube jusqu’à ce qu’il ait la forme souhaitée.

Comment cintrer et couder au ressort un tube en cuivre ?

Il vous faut commencer par chauffer votre tube avec un chalumeau avant de le laisser refroidir. Glissez autour de votre tube, le ressort au bon diamètre qui permettra d’éviter que le tuyau ne s’écrase lors du coudage. Ensuite, prenez appui sur votre genou et pliez le tube en cuivre jusqu’à lui donner l’angle que vous voulez.

Comment sectionner au coupe-tube ?

Serrez la poignée du coupe-tube pour que la molette tranchante s’enfonce dans le tube en cuivre. Ensuite il ne vous reste plus qu’à faire tourner l’outil autour du tube en serrant progressivement, jusqu’à la rupture finale. La lame triangulaire de votre coupe-tube permet d’ébarber l’intérieur du tube et d’éliminer ce qui reste.

Quelles sont les techniques de soudure possibles en plomberie ?

Qui dit plomberie dit aussi soudure pour ceux qui se sentent vraiment à l’aise. Voici une rapide présentation des différentes techniques employées :

La soudure à brasure utilise un métal d’apport (type argent, cuivre, laiton, etc.) sans fonte du métal de la pièce. Cette soudure s’effectue au chalumeau ou au fer à souder.

La soudure à l’arc est réalisable avec un poste soudure ARC ou MMA. Ce type de poste permet de réaliser un soudage à l’électrode enrobée. C’est l’électrode qui permet la réalisation du cordon de soudure en fondant un arc électrique.  Ce type de soudure est à utiliser avec des aciers faiblement ou fortement alliés, de la fonte mais aussi des rechargements de revêtements durs.

Réaliser avec un poste à souder MIG-MAG, cette soudure est protégée par atmosphère gazeuse. Ce type de poste soudure automatique déroule un fil en continu pour servir de métal d’apport. Cette soudure est utilisée pour de nombreux matériaux.

La soudure TIG est bien sûr possible avec un poste à souder TIG. Avec ce modèle de poste à souder, l’électrode est en tungstène non fusible et elle se pratique également, sous atmosphère protectrice par apport de gaz. Ce type d’électrode ne fond pas et le métal d’apport est une tige. L’opérateur doit la plonger dans un bain de soudure. Elle permet de souder  des aciers plus ou moins alliés, de l’inox, de l’aluminium, du cuivre, etc.

Les soudures MIG et TIG sont toutes deux des soudures ARC particulières.

Si vous ne possédez assez d’expérience dans ce domaine, il est préférable (et bien moins couteux), de faire appel à un plombier professionnel !