Les travaux de rénovation de maison permettent d’améliorer le confort et l’esthétique de son habitation. Mais comme tout projet immobilier, ces types de travaux nécessitent un budget important. Pour les foyers qui ne disposent pas des fonds nécessaires pour rénover leur maison, voici une sélection des types de crédits disponibles leur permettant de financer la totalité ou une partie de leur projet.

Souscrire un crédit travaux sous forme de prêt immobilier

Un foyer souscrit généralement un crédit immobilier pour l’achat ou pour la construction de leur habitation. Cependant, il faut savoir que désormais, les établissements bancaires proposent aux ménages des prêts spécialisés sous forme d’emprunt immobilier afin de leur permettre de financer la rénovation de leur logement.

Il s’agit d’un crédit remboursable sur 10 à 30 ans et qui concerne principalement des travaux d’un montant supérieur à 75 000 euros. Grâce à ce type de prêt immobilier, le foyer sera en mesure de financer l’intervention du ou des professionnels de son choix. Par contre, dans la mesure où il souhaite réaliser les travaux sans faire appel à un professionnel, il devra prendre en compte les conditions de chaque banque. Pour la majorité des cas, il est indispensable de présenter des pièces justificatives. Comme un devis ou des factures afin de se voir valider le crédit immobilier nécessaire pour financer ses travaux.

L’avantage de contracter un prêt immobilier pour financer la rénovation de son habitat est la possibilité de bénéficier d’un taux d’intérêt avantageux. Par ailleurs, les emprunteurs qui ont souscrit à un crédit immobilier dans la même banque pourront regrouper leurs mensualités. Il faut toutefois préciser que cet emprunt immobilier présente quelques exigences. En effet, pour l’obtenir, le ménage doit payer des frais de dossiers, souscrire à certaines assurances et présenter des garanties, tel qu’une hypothèque.

Contracter un prêt travaux sous forme de crédit personnel

Ce type de prêt travaux se présente sous forme d’emprunt personnel. Il s’agit en fait d’un crédit à la consommation proposé par tous les établissements bancaires. Le ménage a la possibilité d’y souscrire pour tous les travaux indispensables à la rénovation de son habitation. À la différence du prêt immobilier, il peut facilement être accessible. Que le foyer effectue lui-même les travaux, ou qu’il fasse appel à des professionnels.

Le crédit personnel est spécialement destiné aux projets de rénovation de moyenne envergure. Effectivement, les fonds accordés par les banques sont plafonnés à 75 000 € avec une durée de remboursement ne dépassant pas les 10 ans. Bien que tout le monde puisse obtenir ce genre d’emprunt, il est toutefois recommandé de prendre connaissance des conditions d’éligibilité de chaque organisme bancaire. Contrairement au prêt immobilier, cette sorte de crédit à la consommation ne nécessite aucune garantie et n’impose pas la souscription à une assurance décès invalidité.

En outre, il a pour avantage d’offrir plusieurs autres flexibilités à l’emprunteur. En effet, ce dernier peut dépenser son argent comme il veut, que ce soit pour rémunérer un artisan spécialisé ou encore pour acheter ses équipements, ceci, sans avoir à présenter de justificatifs. Par ailleurs, il permet au foyer de bénéficier d’un TEG (Taux Effectif Global) réduit du fait qu’il n’y a pas de frais de dossier.

Dans le cas où l’emprunteur souhaiterait anticiper le remboursement de son emprunt, aucun frais de pénalité ne sera appliqué. Néanmoins, cette sorte de crédit présente certaines contraintes, notamment un taux d’intérêt relativement plus élevé que celui proposé dans les autres types de prêts travaux. Afin de bénéficier du taux le plus avantageux, il est conseillé de passer par un comparateur avant de souscrire l’emprunt travaux qui convient le mieux.