La location meublée de courte durée est en plein essor depuis plusieurs années, grâce à des plateformes telles qu’Airbnb. Mettre en location son propre logement peut permettre de payer son loyer, mais cela comporte certains risques. Suivez alors ces quelques conseils avant de louer votre logement.

Pourquoi louer son logement ?

Prendre la décision de louer son logement peut répondre à de nombreux besoins. A noter que pouvoir louer votre maison ou votre appartement, vous devez impérativement être propriétaire de celui-ci.

Tout d’abord, la location meublée de courte durée permet d’obtenir une source de revenus complémentaire. Grâce aux revenus locatifs que vous percevez, cela vous aide à financer le remboursement de votre crédit immobilier. Ainsi, vous arriverez plus rapidement à la fin des mensualités et serez plus vite libéré du poids de vos dettes envers votre banque.

Louer votre logement à des particuliers peut aussi vous permettre de financer un voyage ou un projet que vous menez en parallèle, comme la construction d’une maison par exemple.

Si vous louez votre bien à des proches ou à des connaissances qui n’ont pas les moyens de partir en vacances, vous faites alors une bonne action, tout en percevant un loyer.

Mettre votre logement en location peut également être rassurant si vous êtes régulièrement en déplacement professionnel. De ce fait, il y aura toujours quelqu’un chez-vous en votre absence, ce qui peut parfois dissuader les cambrioleurs.

Comment mettre en location son bien immobilier ?

Avant de mettre en location votre bien immobilier, vous devez réfléchir à la fréquence à laquelle vous souhaitez le louer. A vous de voir si vous voulez le louer tout au long de l’année, ou plutôt de manière saisonnière. Renseignez-vous au préalable sur les règles fixées en matière de location meublée de courte durée. Tout propriétaire est notamment limité à 120 heures de location par an, soit 4 mois en tout. Veillez à ne pas les dépasser, sous peine de devoir payer une amende pouvant aller jusqu’à 5.000 euros.

Vous avez ensuite le choix de passer par différents types de plateformes en ligne pour mettre en location votre logement, comme Airbnb, Abritel-HomeAway, HouseTrip ou encore Sejourning. Vous pouvez aussi choisir de vous en charger seul et de poster votre annonce sur le bon coin par exemple. Cependant, cette option est généralement déconseillée, car en cas d’incident en présence de locataires, vous risquez de ne pas être totalement couvert. De plus, vous devrez tout gérer seul et cela peut devenir très vite contraignant.

Apprendre à s’organiser pour mieux louer

Pour faciliter la gestion de la location au quotidien, misez sur un système d’organisation simplifié. Si vous manquez de temps, n’hésitez pas à faire appel à une aide extérieure.

La remise en état du logement entre chaque locataire est une tâche grandement chronophage et aussi très désagréable. Pour vous épargner cette corvée, faites alors intervenir une femme de ménage à votre domicile. Ainsi, vous gagnerez beaucoup de temps et serez assuré que votre bien sera toujours propre et rangé avant l’arrivée de nouveaux locataires, ou avant votre retour. Pour trouver une personne de confiance, adressez-vous en priorité à un prestataire de service à domicile. Vous bénéficierez peut-être en plus d’une réduction ou d’un crédit d’impôt.

Afin de gérer les arrivées et les départs des locataires, si vous n’avez pas de gardien dans votre immeuble ou de voisin de confiance, faites donc appel à une agence immobilière. Vos clés seront ainsi en sécurité et ne risqueront pas d’être volées ou égarées.